LIL ZED avait prevenu LE FOU de ne pas y aller

Le concepteur de Nani pour signifier la Commune IV est le frère de sang d’un autre artiste qui se démarque bien dans le style reaggea Dance Hall.

Vous avez bien deviné de qui s’agit-il ?

Il qui partageait des différends avec l’animateur populaire Ras Bath pour l’avoir, selon lui, accusé à tord. Il est l’artiste qui déteste beaucoup la police malienne et se permet de passer des piques à cette dernière dans ses productions. Il fut incarcéré depuis 3 mois, pour avoir commis des injures à l’endroit de la police sur sa page Facebook (à lire ici).

En effet, tout est à en croire qu’il fut libéré il y’a une semaine de la prison centrale de Bamako. Il pense que la police malienne n’a pas sa place dans la cité de Bamako car elle pose de mauvais actes et est corrompue.

Son nom n’a pas de secret, “Le fou” est le nom de cet artiste, ex-membre de Ghetto k-fry. Il évolue en solo actuellement.

Le mystère autour de son arrestation

Le mystère tourne autour de son arrestation pour avoir été prévenu par un de ses jeunes frères dans un son titré ” Ika na ta” qui signifie “N’y va pas”. Un son en remix de l’artiste LIL ZED que LE FOU trouve super bien posé et respecte le talent caché de ce jeune artiste.

Ironie du sort, LE FOU disait dans le hit qu’il ira “Ne bé ta”. Pourtant le jeune frère Lil Zed un jeune talentueux de la commune IV, vous pourrez le découvrir largement sur nos futurs publications, il l’avait prévenu de ne pas y aller “Kana ta”.

Le son en question est disponible pour ecoute sur ce lien.

Le Stratège

Jetez aussi un coup d’œil par ici ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *