Le Kankou Moussa, maître de l’or

Au Mali, Chaque artiste à sa particularité ce dernier fait travailler son egotrype d’année en année. L’unique enfant de sa maman, il est un travailleur et très patient monsieur. Il pose presque sur tous les styles de musique. De Gladiator à Kankou Moussa. Des thèmes qu’il aborde et s’entoure bien avec cette posture.

De Gladiator à Kankou Moussa

Il fait son entrée dans la musique à Kayes sa ville, après des années d’études à Bamako, le Monsieur commence à faire de la danse puis se jete définitivement dans le rap en 2007.

Il débute sa carrière sur les productions de Sidiki Diabaté. Le succès vient avec un son titré “Mogo te se na” un tube sur lequel il défie tous les rappeurs de l’époque. Un long moment de succès attendait cet artiste. Il se nomme Ibrahim Sissoko dit IBA ONE.

Un premier album bien dédicacé au Palais de la culture de Bamako qui eut un dénouement heureux. Puis l’homme enchaîne en fin 2012, un double Album et un second concert au Palais de la culture, encore du succès.

De succès en succès, IBA ONE décide de se lancer sur le stade Omnisports Modibo Keita de Bamako, un premier concert réussi au stade puis fait le tour du Mali.

Du collectif Génération Rap et Respect à une carrière Solo en 2013 quant-il fait un son avec des membres d’un groupe rival Ghetto Kafri (Mémo All Star et Gaspi). Un moment de stresse pour l’artiste mais arrive à relever le défi et s’impose une fois de plus avec des sons à hauteur du souhait.

Un second concert au stade avec son frère Sidiki Diabaté. Kankou Moussa tient les rênes. Convoité sur toutes les grandes scènes. D’évolution en évolution il décide de créer la différence en 2017. Il organise un concert avec la structure Word Label au Stade du 26 Mars de Bamako, le plus grand stade au Mali et arrive à imposer une fois de plus son autorité. Après des tournées partout dans le monde, IBA ONE revient encore faire le plein du Stade du 26 Mars pour la seconde fois mais cette fois-ci avec Prestige Consulting.

Rien ne l’arrête, des collaborations avec LA FOUINE et d’autres artistes de la sous-region CHEEZY, Mr BLAAZ etc.
Nominé sur presque toutes les distinctions sous-regionales, il tire son influence et règne une de telle sur ses fans appelés “Les Gladias” qui selon lui sont les plus nombreux au Mali.

Cette année, il se considère comme étant Le Kankou Moussa, maître de l’or, le roi le plus riche de l’histoire de l’Empire du Mali. Son slogan à lui “Den Kelen te Kèlè”.

À noter qu’il a, à son actif, deux concerts bien remplis au niveau du Stade du 26 Mars de Bamako. Récemment élu Ambassadeur du Rap Malien par une nuit dédiée aux Stars maliennes.

L’artiste est à pied d’œuvre pour l’organisation d’un concert avec sa Team Gladia, composée de ses jeunes frères artistes dont TITI DEN LIL IBA et autre ce 20 Janvier 2020 au Stade Omnisports Modibo Keita de Bamako et entend faire la prise en otage des deux tribunes de ce stade.

Jetez aussi un coup d’œil par ici ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *